Situé à 195 mètres de hauteur, à l'Est de Ligny le Châtel, Varennes 
s'étire le long du CD8 en direction de Tonnerre.
Si ce village actuel n'est plus viticole, le finage produisait autrefois
sur ses sud un vin rouge fort prisé, mais dont la production cessa avec
la crise du phylloxéra en 1893.
Aujourd'hui cette commune " céréalière " de 277 habitants 
" Les Varennois ", compte encore six fermes et s'enorgueillit de plusieurs
artisans, ainsi que d'un lieu public de réunion : le " Pub ", ouvert en soirée.
Il est agréable de se promener en direction du cimetière, dans l'allée de
tilleuls et de marronniers, pour se rendre au terrain de football , au court
de tennis et à l'aire de jeux.
L'ancien camp militaire de Varennes a longtemps été une source d'emplois
dans la région (depuis 1925). Les onze explosions de ce camp en 1944,
événement resté vivace dans les mémoires, provoquèrent de très
importants dégâts sur les habitations et l'église .
L'église, romane à l'origine, rebâtie à partir de 1527 et dédiée à Saint 
Jean-Baptiste, mérite  le détour. Epargnée en 1846 par le feu qui ravagea
la commune, elle fut restaurée après l'explosion du camp en 1944.
Elle est      ouverte tous les jours de 9 à 19 heures.